Accueil

Se réapproprier notre histoire est le seul véritable voyage :

Entreprendre un travail en mémoire cellulaire, c’est partir à la découverte de soi-même. C’est un voyage dont le chemin et la destination sont le voyageur lui-même. Et quand le voyageur se transforme, toute la réalité se modifie…

Cette méthode spécifique permet de ressentir ce qui s’est gravé en nous, de rechercher l’origine de ces mémoires, de les désactiver, et ainsi, de transformer les comportements qui entretiennent notre souffrance.

Ce travail se déroule en séances individuelles d’une heure environ toutes les trois ou quatre semaines, complétées par des stages animées par une équipe de praticiens.